Les oméga 3, remède pour des cheveux en bonne santé

L’hiver à peine terminé et vous vous retrouvez avec des cheveux en mauvais état, secs et abimés. A part le froid, il existe bon nombre de facteurs qui pourraient bien irriter les cheveux. Tout comme la peau et l’organisme, ils pourraient aussi être sensibles à la pollution, une alimentation déséquilibrée, aux changements climatiques et surtout au stress.
Pour les garder en bonne santé, au moins les aider à retrouver leur éclat et texture, l’oméga 3 devient une nécessité. Pourquoi ?

Oméga 3, quels sont ses atouts ?

Les oméga 3 sont des acides gras polyinsaturés indispensables pour l’organisme, tout comme les minéraux et les vitamines. Ce sont notamment des nutriments essentiels que l’organisme ne synthétise pas. Il va falloir donc en fournir à son corps à l’aide d’une bonne alimentation.
Les vertus de l’oméga 3 sont illimitées et les cheveux ne sont pas en reste. En effet, c’est un remède efficace pour réparer les cheveux cassés. Son utilisation est aussi bénéfique pour traiter les chutes de cheveux. Arrivés à un certain âge, les cheveux blancs peuvent apparaître naturellement. Chez d’autres, ils peuvent se manifester de façon précoce. Pour empêcher ce désagrément, le recours à l’oméga 3 est indispensable. Elle est également utile pour empêcher les fibres capillaires de vieillir rapidement. Vous pouvez aussi vous en procurer en bonne quantité pour stopper les démangeaisons provoquées par les pellicules.
S’il y a une chose qu’on apprécie particulièrement chez l’oméga 3, c’est son effet magique sur les cheveux en les rendant plus brillants, plus souples et soyeux.

Où peut-on s’en procurer ?

Parce que l’organisme ne peut pas fournir naturellement de l’oméga 3, il faut donc les trouver dans l’alimentation. Et pour bénéficier efficacement de ses vertus, il faut privilégier la consommation régulière d’une bonne quantité d’aliments ou complément alimentaires riches en oméga 3.
On peut en trouver facilement dans les poissons gras comme le maquereau, les sardines, les saumons ou encore le hareng. Ils sont aussi présents dans plusieurs huiles ou graines provenant du colza, lin, noix et soja. Les fruits à coques tels que les pistaches, les amandes et les noisettes abondent également de l’oméga 3. Si vous aimez les viandes, privilégiez celles provenant d’animaux élevés en plein air comme certaines volailles. Leurs apports en oméga 3 sont plus élevés du fait de leur mode d’alimentation. Il en est de même pour les volailles.
Si tels sont les aliments, il existe aussi des compléments alimentaires contenant une quantité suffisante d’oméga 3. Ils existent en cure et en traitement. Ils sont présentés sous forme de gélules, de comprimés et en huile. Leur consommation nécessite cependant l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien. Ceci est nécessaire pour le respect de la posologie idéale à consommer.

De l’oméga 3, pour qui ?

Petits et grands, enfant, jeune ou sénior, la consommation d’oméga 3 est moins compliquée et adaptée à tous. Il faudrait cependant bien choisir ses sources et respecter la quantité idéale. La posologie suffisante pour les femmes est de 2,2g tandis que celle des hommes est à 2,4g. Cela peut toutefois varier en fonction de l’âge et de la situation de santé de chaque personne.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s